Nouvelles adresses

Boutiques, galeries, musées, restaurants, salons de thé ...

Par Cathy Bion

PÂTISSERIE

Rayonnance
Après avoir étudié la pâtisserie au Japon, Yuki Hayato devient cheffe pâtissière à Paris au restaurant étoilé Pages où elle rencontre Lumi Hachiya, directrice de table. Quelques années plus tard, elles décident d’ouvrir leur propre lieu qui voit le jour dans le 9e arrondissement en septembre 2023. La pâtisserie française y est mise à l’honneur à travers les créations de Yuki, toutes esthétiques et très raffinées (compter 5 € à 7 €) : Chiboust au caramel-orange sanguine, Saint-Hojicha (saint-honoré revisité au thé Hojicha), Jasmin-Café-Noisette (crémeux au chocolat au thé jasmin), tarte au citron-basilic… Un pur délice ! Sans oublier les délicats gâteaux de voyage tels les sablés Romias matcha-sésame ou fleur d’oranger-amande, les cakes (caramel & pomme tatin, citron…), ainsi que les viennoiseries (brioches, kouign-amann).
17, rue de Maubeuge, Paris 9e.   www.patisserie-rayonnance.com

www.facebook.com/profile.php?id=100082914147966   www.instagram.com/patisserie_yuki_lumi

 

 


RESTAURANT – SALON DE THÉ – BAR À COCKTAILS
Little Miss Geisha
Little Miss Geisha a ouvert ses portes début janvier face au jardin du Luxembourg. C’est la première adresse parisienne du collectif Mixomania, agence conseil pour l’hôtellerie et la restauration créée en 2015 par le mixologue Kevin Ligot. Dans une ambiance boisée inspirée des machiya de Kyoto, les objets d’artisanat (meubles fabriqués sur mesure au Japon) et les arts de la table (céramique de Bizen) sont mis à l’honneur par ce passionné du Japon, fondateur d’un lieu atypique à la fois restaurant, salon de thé (en association avec la célèbre pâtisserie Tomo), mais aussi bar à cocktails le soir venu. Une carte créative aux inspirations marines et végétales de style fusion propose des plats familiaux (23 € à 36 €), tels un pot-au-feu de Saint-Jacques et bœuf wagyu, et des desserts savoureux comme la mousse au chocolat et miso (14 €).
13, rue de Médicis, Paris 6e. 
www.littlemissgeisha.com   www.facebook.com/LittleMissGeisha

www.instagram.com/littlemissgeisha

 


ONIGIRI Gili-Gili 

Installé depuis 2019 rue Notre-Dame de Lorette, Gili-Gili vient de déménager rue de Budapest, toujours dans le 9e arrondissement, mais à deux pas de la gare Saint-Lazare, avec l’idée de faire rimer gare et bento comme au Japon. Les « artisans onigiri » Samuel Trifot et Ai Watanabe disposent désormais d’un espace plus vaste pour confectionner leurs triangles de riz et accueillir les clients avec 12 places assises (comptoir inclus), plus un sous-sol dédié aux ateliers onigiri du samedi, l’ensemble dans un joli design épuré aux couleurs pastel. Douze nouvelles recettes d’onigiri sont proposées sur place et à emporter (3 à 4 €), comme le Shiso Tsuke (shiso rouge et pickles maison), l’Umeboshi, ou le Mentaïko (œufs de cabillaud et piment d’Espelette), ainsi que 3 menus et un plat du jour (10 € à 13,50 €). 
3 bis, rue de Budapest, Paris 
9e. www.gili-gili.fr   www.facebook.com/giligilionigiri  www.instagram.com/giligilionigiri/

 


ONIGIRI Boutique O-Komé

Après avoir collaboré plus de 20 ans avec des entreprises japonaises, puis contribué à la création de la boutique Kinasé à Paris, Gilles Oriol a ouvert son propre établissement dans le 6e arrondissement. Chez O-Komé, l’authentique onigiri est mis à l’honneur, confectionné sur place avec du riz premium de Niigata et décliné de façon créative et savoureuse : yuzu aneth, bœuf sukiyaki, ume shiso, « Aux trois algues » (4 € pièce). Également à la carte, des accompagnements (salade edamame, soupe miso, kabotcha…), de délicieux desserts (pannacotta sésame noir, blanc-manger matcha, Chiffon Cake, mochi…), ainsi qu’une sélection de produits d'épicerie (riz, sakés et condiments) issus de petits producteurs. À déguster sur place ou à emporter, et livraison possible. Un deuxième O-Komé est sur le point d’ouvrir ses portes dans le Marais au 19 rue de Turenne.

34, rue Dauphine, Paris 6e.  www.o-kome-onigiri.com  www.instagram.com/okomeonigiriparis6 

 


RESTAURANT  KIBO NO KI

Attiré par l’univers des ramen, Owen Lin est allé à Tokyo pour apprendre à les réaliser dans les règles de l’art, puis il a ouvert son restaurant Kibo no Ki en 2022 dans le quartier de La Madeleine à Paris. Les spécialités maison sont donc les ramen (environ 15 €), ainsi que les poké bowls (10 € à 14 € selon la taille). On peut choisir la composition de ses ramen : le style de bouillon, la cuisson des nouilles, le type de légumes et de viande ou bien du tofu ; idem avec les bowls pour la préparation du riz, le choix des protéines, légumes, topping et sauce. Différents menus avec entrée (gyoza ou takoyaki) sont proposés le midi (13 à 16 €). Après le repas, on peut essayer des kimonos dans la salle du bas et se faire prendre en photo devant les différents décors du lieu pour voyager un peu : ombrelles, torii, lampions ou même cerisier en fleurs.

14, rue Vignon, Paris 9e. www.kibonoki.com  www.instagram.com/kibonokiparis


CONCEPT STORE CUISINE JAPONAISE    

iRASSHAi

Fondé par Xavier Marchand et Thierry Maincent, président de l’agence de voyage Japan Experience, iRASSHAi est un nouveau concept de restauration dédié à la cuisine japonaise qui a ouvert le 9 août dans le quartier des Halles à Paris. Ses différents espaces se déploient sur 800 m2 : la cantine Shokudo qui propose une authentique cuisine japonaise dans un décor contemporain, la table bistronomique Biwan et ses plats inspirés des izakaya tokyoïtes, le café Kissaten qui devient le bar Sakaba en soirée et un comptoir de vente à emporter. Sans oublier l’espace Épicerie qui répertorie plus de mille références, la plupart inédites en France, à découvrir également sur la boutique en ligne qui suggère des recettes. Les cartes du Shokudo et du Biwan ont été composées par la cheffe Chihiro Yamazaki.

40, rue du Louvre, Paris 1er. www.irasshai.co  www.instagram.com/irasshai.paris

 


CAFÉ GLACIER       

Isaka : des glaces artisanales aux parfums d’Asie

Depuis février dernier, le café glacier Isaka propose des glaces artisanales et des boissons froides ou chaudes aux parfums d’Asie, dans le quartier de l’Opéra à Paris. Ancienne restauratrice diplômée d’un CAP de glacier et porteuse d’une double culture franco-asiatique, Daniela Fu nous invite à un délicieux voyage gustatif avec des saveurs inédites inspirées de toute l’Asie. La partie japonaise est bien présente avec des crèmes glacées au haricot azuki, sésame noir, matcha, thé hojicha, kinako (poudre de soja) ou même à la bière Asahi. La spécialité de la maison est d’ailleurs la glace frite enrobée de panko (chapelure légère) japonais ! Quant aux sorbets plein fruits (aux notes de yuzu ou de shiso), ils peuvent être servis à la minute en version mochi.

9, rue Thérèse, Paris 1er.  www.isakaparis.com  www.instagram.com/cafe_isaka


ÉPICERIE         

Kioko Saké Marais 

Spécialiste de la diffusion de produits alimentaires en provenance du Japon, l’épicerie Kioko est présente à Paris depuis 1972. Elle s’est installée en 1989 dans le quartier de l’Opéra, devenant une adresse incontournable pour faire son shopping d’ingrédients nippons.

En janvier 2023, une deuxième boutique a ouvert dans le quartier du Marais axée sur le saké et les produits sains. Sur un seul niveau, on retrouve la même offre plus con-centrée dans des rayons bien indiqués : thé, tofu, natto, riz, nouilles, soupes, condi-ments, légumes frais, boissons, biscuits, confiserie, ustensiles… Des dégustations sont proposées par une équipe accueillante qui accompagne les clients vers la dé-couverte de l’univers du saké ou des nombreux ingrédients spécifiques à la cuisine japonaise.

20, rue Malher, Paris 4e. www.kioko.fr  www.instagram.com/kioko_sake_marais

 


RESTAURANT FASTFOOD           

Yabaï Sando : le sandwich japonais gourmet 

Après 20 ans passés dans les cuisines de restaurants étoilés (Paul Bocuse) et de pa-laces (Ritz Paris...), Walter Ishizuka, l’ancien chef franco-japonais du Hoxton à Paris, a vu son rêve se réaliser. Dans le quartier de l’Odéon, c’est en septembre dernier qu’il a ouvert un coffee shop sur le concept du sando, le fameux sandwich nippon. Il l’a imaginé en version gourmet avec de nouveaux goûts et textures ; le pain (blanc ou noir), plus brioché qu’à l’ordinaire, est légèrement toasté pour en faire ressortir le goût auquel viennent s’ajouter des saveurs délicates. Dans un lieu moderne et chaleureux, on peut l’emporter ou le déguster sur place en plusieurs versions : veggie, tamago, saumon, tonkatsu, poulet fermier (10 à 17 €) ou bœuf wagyu (23 €), et même sucré, choco-noisette ou glace au sésame noir. Un second établissement est déjà en préparation.

3/5, rue des Quatre-Vents, Paris 6e. 

www.yabaisando.com  www.facebook.com/yakuzasando  www.instagram.com/yabai.sando

 


RESTAURANT VÉGÉTALIEN
Bloom : la floraison du sushi botanique

Ouvert en septembre dernier à Paris 17e, Bloom Sushi est le premier restaurant de sushis végétaliens en France. Le concept Bloom fut initié à Montréal en 2019 par le chef sushi d’origine mexicaine Christian Ventura, désireux de contribuer à préserver l’écosystème marin et proposer une gastronomie végétale créative et savoureuse. Mené par Dominic Bujold (fondateur de Sushi Shop), ce projet a vu le jour à Paris sur une idée du trio Marjan Tharin, Nicolas Mercier et du chef franco-japonais Matthieu Okabe. C’est dans une ambiance boisée que l’on peut savourer d’esthétiques california rolls ou makis aux champignons shiitakés et sauce truffe (9 à 12 €), une salade de soba aux légumes et sauce amandes (17 €), ou opter pour le menu Bloom (25 € le midi) ou Omakase (36 € le soir) avec soupe, gyoza et sushis variés. 99, rue Jouffroy d’Abbans, Paris 17e. www.bloomsushi.fr

 


PÂTISSERIE             

Takumi : le cheesecake japonais à Paris 

La pâtisserie Takumi a ouvert ses portes dans le quartier de l’Opéra à Paris en juin dernier, avec l’ambition de faire connaître la version nippone du cheesecake hors de l’archipel. D’une texture moelleuse et aérienne, peu sucré et sans base biscuitée, c’est un gâteau rond au dôme légèrement bruni grâce à une cuisson au four et au bain-marie, signé ensuite par marquage au fer. Différents parfums au choix (nature, yuzu, matcha, framboise ou chocolat) pour ces cheesecakes élaborés sous les yeux des clients, avertis de leur mise en vente au son d’une cloche. Des cheese-tart et des choux à la crème (10 parfums disponibles), ainsi que des brioches Hokkaido, du pain de mie shokupan et des sando variés sont également proposés, uniquement en vente à emporter.

29, rue des Pyramides, Paris 1er. www.takumi-patisserie.com  www.facebook.com/Takumiparis

www.instagram.com/takumi_paris

 


RESTAURANT TRADITIONNEL
Chakaiseki Akiyoshi
Ce 24 janvier fixe la date d’ouverture du premier restaurant chakaiseki hors du Japon, situé dans
le 15e arrondissement de Paris. Créée il y a 500 ans par Sen no Rikyu, cette cuisine était servie avant la cérémonie du thé.

Formé au restaurant Hyotei (3 étoiles) à Kyoto, le chef Yuichiro Akiyoshi est aussi maître de thé, d’ikebana et sommelier en saké. Selon les principes du wabi-sabi, ingrédients de saison, assaisonnement simple et choix d’une vaisselle délicate sont de mise, tout comme l’attention particulière aux invités, qu’assure avec subtilité son épouse Misuzu. Une expérience unique, associant raffinement gastronomique et esthétique épurée : un délicieux moment de beauté « véritablement zen » à vivre en complète immersion. Au printemps, un salon-boutique ouvrira juste en face, proposant des
bentos et des produits rares. 
Déjeuner : 15 plats (240 €) et dîner : 16 plats (360 €). 
59, rue Letellier, Paris 15e. https://chakaiseki-akiyoshi.fr/  www.instagram.com/chakaiseki_akiyoshi 

 


SOUPE D’ALGUES 

Umami Soup 

Désireuse de faire connaître tous les bienfaits que prodiguent les algues pour la santé, Eriko a créé l’Umami Soup qu’elle diffuse en France depuis cette année. Sa recette à base de wakamé, kombu, poudre de poissons et de shiitakés séchés a été conçue avec une saveur Umami
(la fameuse 5e saveur japonaise !) par un artisan au Japon, spécialiste des algues. Une fois réhydratées, les algues prennent dix fois plus de volume et après la dégustation, la saveur Umami persiste en bouche. De nombreuses qualités pour cette soupe aux « légumes de la mer » : diététique, riche en minéraux et en fibres, des propriétés antioxydantes, sans colorant
ni conservateur.

Disponible en ligne, à la boutique Bows & Arrows Paris 3e et à l’épicerie Gaucher de Clermont-Ferrand. 

www.umamisoup.com  www.instagram.com/umami_soup  Facebook : Umami Soup

 


PÂTISSERIE  TRADITIONNELLE 
Usagiya

Charlotte Caspar a choisi la voie du wagashi qui désigne les pâtisseries traditionnelles japonaises. Souvent associées au thé vert et à la cérémonie du thé, les plus sophistiquées d’entre elles sont de véritables petites œuvres d’art variant selon les saisons. Après une licence en arts culinaires, Charlotte s’envole vers le Japon où elle devient la première étudiante occidentale à suivre les cours de wagashi à l’École de Pâtisserie de Tokyo, puis à passer l’examen de Maîtrise de Pâtisserie Japonaise après une expérience de terrain durant 10 ans, notamment auprès de la prestigieuse enseigne Toraya, fournisseur de la Cour Impériale depuis le 16e siècle. De retour en France, c’est à Strasbourg qu’elle a choisi d’ouvrir sa boutique nommée Usagiya ; depuis le 20 octobre dernier, elle y propose ses créations mêlant textures japonaises aux saveurs traditionnelles d’Alsace.

32, rue de la Krutenau, 67000 Strasbourg. www.usagiya.fr

www.facebook.com/usagiya.strasbourg www.instagram.com/usagiya_strasbourg

 


BOUTEILLES ISOTHERMES 

Tiger 

C’est en 1923 à Tokyo que M. Kikuchi, fondateur de Tiger Corporation et grand-père de son actuel président, a imaginé des bouteilles isothermes à double paroi en verre. La production s'est étendue ensuite aux cuiseurs à riz, appareils de cuisson et petit électroménager. Fidèle à sa mission de fabriquer des objets du quotidien simples et efficaces, ce pionnier aux 100 ans d’existence est devenu une référence dans l’archipel. Tiger commence à distribuer ses produits en France avec deux gammes isothermes : Joy of Nature, aux couleurs chatoyantes et design épuré, et Bubble qui permet de conserver des boissons gazeuses, une véritable innovation technique.

Disponibles en ligne et dans différents points de vente.

www.tiger-fr.com

 


RESTAURANT TAKE-AWAY          

The Vegan Sushi House

Après leur première création le Vegan Burger Bar en 2021, deux amis d’enfance fans de street food ont ouvert la Vegan Sushi House en mars 2022. Leur souhait : mettre en avant les alternatives végétales afin de protéger la planète et permettre à tous d’accéder à un mode de vie durable. Ce « fastfood 2.0 »  cruelty free propose une carte colorée composée de sushis au faux-saumon ou faux-thon (à base de gélatine avec du jus de carotte ou de betterave), aux cornichons braisés ou meat 100 % vegan, ainsi que des makis (notamment avocat ou mangue) et des California rolls. Le tout disponible uniquement à emporter ou par livraison. Un lieu où l’on pourra les déguster sur place devrait voir le jour l’année prochaine.117, rue d’Aboukir, Paris 2e.

www.thevegansushihouse.com/fr   www.instagram.com/vegansushihouse

 


RESTAURANT          

Wakaze : démocratiser le saké

C’est dans le 5e arrondissement de Paris que Wakaze France a ouvert son restaurant de style izakaya le 20 mai dernier. Wakaze est une brasserie française d’origine japonaise fondée en 2019 par Takuma Inagawa et Shoya Imai qui ont une double ambition : démocratiser le saké dans la capitale et lui apporter une envergure mondiale. Cet espace intimiste avec un comptoir de 15 places propose des accords mets-saké (plats de 5 € à 16 €), notamment à travers des ingrédients fermentés. Parmi les différents sakés au choix, du namazaké (saké non pasteurisé) est disponible à la pression grâce à la proximité de sa brasserie, une première en France ! Réservation indispensable. 31, rue de la Parcheminerie, Paris 5e. 

www.wakaze-sake.com/fr  www.facebook.com/wakazefrance  www.instagram.com/wakaze_france

 


RESTAURANT                

Kiyo Aji : un style kaiseki décontracté

Après 10 ans passés comme chef sushi au restaurant You de la rue Sainte-Anne,
Kiyoharu Kunigawa a ouvert son propre établissement le 22/02/2022, une date porte-bonheur !
Il n’est autre que le fils du célèbre chef Kiyoshi Kunigawa, créateur éponyme dès 1984 du restaurant de la rue du Mont-Thabor, décédé en 2005. C’est au pied de la butte Montmartre que Kiyoharu a pris son envol en proposant un style « kaiseki décontracté » dans un espace agréable avec un comptoir de douze places. Pour déguster ses créations délicates inspirées de la cuisine kaiseki de Kyoto transmise par son père, trois menus au choix (38, 68 et 100 €). Comme toujours, l’accueil est chaleureux et la relation humaine privilégiée, idéal pour transmettre sa passion
du vrai goût (aji) japonais. 
15, rue Caulaincourt, Paris 18e. www.instagram.com/kiyoajiparis

 


BOUTIQUE DÉCO                 

Maison Sato

Créée en 2019 et d’abord dédiée à la vente en ligne de vaisselle japonaise artisanale et d’objets de décoration, Maison Sato porte le nom de son fondateur Atsushi Sato. Ce passionné des arts de la table chine des objets rares ou sélectionne des céramistes contemporains au Japon pour les proposer à Paris à des prix abordables : bols, assiettes, théières, services à saké, plateaux, kakejiku, vêtements, disques vintage… Le 17 mars dernier, Maison Sato a ouvert une boutique dans le quartier du Marais près du Musée Picasso où l’on peut désormais venir découvrir le choix de ses pièces délicates. 20, rue de Thorigny, Paris 3e. 

www.maisonsato.com  www.facebook.com/maisonsatoparis  www.instagram.com/maisonsatoparis

 

 


PÂTISSERIE/SALON DE THÉ

Pages Blanches

Naoko Oishi-Teshima, pâtissière et épouse du chef étoilé Ryuji Teshima, a ouvert ce nouveau lieu baptisé Pages Blanches. Depuis le 10 février, dans une belle ambiance aux murs de pierre et lumière douce, on peut y déguster sur place ou bien emporter les créations de la cheffe pâtissière Kaori Akazawa qui revisite la pâtisserie française dans un esprit japonais et une touche personnelle très créative. À la carte qui évolue selon les fruits de saison, on trouve notamment un paris-brest coiffé d’un joli vélo ou une superbe tarte au citron meringuée aux pétales bien dessinées.

11, boulevard de Courcelles, Paris 8e.

www.pagesblanchesparis.fr  www.instagram.com/pagesblanchesparis/

 

 


CAFÉ

Kintaro Café

Le Kintaro Café, onzième établissement du Kintaro Group, a ouvert le 11 mars dernier dans le quartier de l’Opéra. C’est à emporter qu’il propose café, chocolat, thé, matcha latte (délicieux avec du lait de soja), café latte (au caramel d’amandes grillées ou sirop d’érable) et des pâtisseries faites sur place par la cheffe pâtissière Rina Kume : anpan, choux cookies, charlottes, tartes, shortcakes ; pour les mochi, c’est la cheffe Murata-san qui est à l’œuvre. Et côté salé pour une petite pause déjeuner, un choix varié de sando, onigiri, feuilletés, salades et soupes.

15, rue Gaillon, Paris 2e. 
https://kintarogroup.com/   www.instagram.com/kintarocafe

 

 


RESTAURANT
1129 iiniku : le restaurant de wagyu de style yakiniku

Ouvert depuis le 11 janvier à deux pas du Louvre, le restaurant 1129 iiniku met à l’honneur le bœuf wagyu associé au concept du yakiniku ou barbecue japonais. Classé parmi les meilleures viandes au monde pour sa tendreté et sa saveur exceptionnelles, le wagyu est un label attribué à un mode d’élevage bovin nourri aux céréales selon une charte bien spécifique. En provenance du département de Gunma, le joshu wagyu et le toriyama wagyu sont les deux variétés au menu. Les fines tranches sont ensuite cuites par les convives sur une grille chauffée. Une expérience à vivre dans un décor moderne et épuré, pour laquelle il faut compter 60 € pour un menu déjeuner et de 120 € à 210 € pour un plateau wagyu du jour.

18, rue du Louvre, Paris 1er. www.wagyurestaurant1129.fr

 


JARDIN

Un jardin japonais à Aix-en-Provence                                        

Un jardin japonais de 6 500 m² a été inauguré l’été dernier au cœur du parc Saint-Mitre qui abritait déjà le théâtre Nô d’Aix-en-Provence, unique scène traditionnelle du théâtre japonais existante hors de l’archipel. Conçu selon les codes nippons, cet écrin de verdure baptisé « Un air de Kumamoto » comprend des essences de la garrigue méditerranéenne, deux bassins reliés par un petit ruisseau et une représentation du mont Komezuka, élément paysager du département de Kumamoto, également ville jumelle d’Aix-en-Provence depuis 2013.

Parc Saint-Mitre, avenue Jean Monnet, 13080 Aix-en Provence. 
www.aixenprovencetourism.com/fr/fiche/le-jardin-japonais-5613648/

 

 


LIBRAIRIE/SALON DE THÉ

Maison Akinomé

En septembre dernier, la maison d’édition Akinomé a ouvert une librairie-salon de thé consacrée au voyage et à l’écologie dans le 10e arrondissement de Paris. Ce lieu permet de faire découvrir aux lecteurs les livres d’Akinomé, notamment ses publications consacrées au Japon, ainsi que celles d’éditeurs coup de cœur. Dédicaces, rencontres, expositions et projections sont prévues toute l’année, ainsi que des ateliers de pratiques artistiques. L’espace salon de thé propose des thés verts bio (matcha, senchagenmaichahojicha) et les délicieuses pâtisseries de chez Mayu (cookies matcha, tablettes de chocolat, dorayaki, sucettes).

63, rue Chabrol, Paris 10e.

www.editions-akinome.com 


GALERIE

Photo Gallery Japanesque

C’est en juillet 2020 que la galerie Japanesque s’est installée dans les locaux de l’ancienne librairie photo historique « La Chambre claire » de la rue Saint-Sulpice. Désormais, ce nouvel espace présente les créations photographiques de Yasuo Kiyonaga, photographe japonais basé à Tokyo et à Kyoto, inspiré par le cubisme et le surréalisme. Déclinées selon différents thèmes, ses œuvres abstraites ou figuratives y sont renouvelées régulièrement : paysages abstraits et colorés, la nature et les arbres en particulier, les humains et l’identité, les villes ou encore les villages.

14, rue Saint-Sulpice, Paris 6e 

https://kyoto-muse.jp/paris/  www.instagram.com/gallery_japanesque_paris/

www.facebook.com/Gallery-Japanesque-Paris-101590621460667/

 

 

INFOS RESTAURANTS
Association AJI

Défendre le vrai goût japonais est le but de l’AJI (association pour le respect de la cuisine japonaise et de ses ingrédients), qui fédère des restaurateurs soucieux de promouvoir une gastronomie authentiquement japonaise. Une page Facebook lui est dédiée avec un groupe public de 1 600 membres qui partagent bonnes adresses et informations culinaires. L’AJI a été créée par Patrick Duval, journaliste passionné du Japon depuis de nombreuses années, lui-même restaurateur et fondateur du magazine Wasabi consacré à la gastronomie japonaise, ainsi que d’une école de sushi en activité depuis 2009.

www.facebook.com/groups/842309145872183

www.wasabi.fr

 

 

CONFISERIES ARTISTIQUES

Claire-Line Délices - Amezaiku                               

Diplômée de l’Institut Paul Bocuse et d’un CAP de pâtisserie, et suite à un parcours professionnel au Japon dans la gastronomie, Claire-Line Perez est devenue « artisan confiseur Amezaiku ». Cet art traditionnel japonais datant du 8e siècle consiste à sculpter des confiseries de formes animales, végétales ou humaines. S’il existe une centaine d’artisans dans le monde, elle seule le pratique en Europe. Ces sucettes artistiques aux arômes et colorants naturels sont réalisées avec une boule de sirop de sucre à 90°, puis façonnées à la main à l’aide de ciseaux japonais.

www.clairelinedelices.com

 

 

SALON DE THÉ 

Matcha Room

Inauguré en juin à Montmartre, Matcha Room est situé tout près de Thé Bon Thé Bio, deux lieux créés par François Parant, passionné par le Japon et l’univers du thé. Ce nouvel espace propose des thés japonais à déguster sur place et à emporter, ainsi que des produits d’épicerie nipponne soigneusement sélectionnés. Dès la rentrée suivront des pâtisseries au matcha et des événements autour du thé, de l’artisanat et du bien-être, notamment l’olfaction, thème cher à la responsable du lieu Caroline Luu.

38, avenue Junot, Paris 18e.  www.thebonthebio.com  

www.facebook.com/thebonthebio www.instagram.com/thebonthebio

 

ONIGIRI

Sankaku - Onigi-Riz Paris
Le fameux encas japonais en forme de triangle (sankaku) est à l’honneur sous les doigts experts de Yuko Yoshida, sommelière de formation qui fut responsable de salle chez Kunitoraya, puis de l’Onigiri Bar à la Maison de la culture du Japon à Paris. Depuis décembre 2020, c’est derrière son comptoir, dans le 9e arrondissement, qu’elle prépare à la commande de délicieux onigiri garnis au choix de saumon, natto, kimchi, thon mayo, bœuf gingembre… (3 à 5 €). Également à la carte : menu bento (2 onigiri, 2 fritures crevettes & karaage, omelette japonaise), soupe miso et mochi en dessert.  47, rue Condorcet, Paris 9e. www.facebook.com/sankaku.paris  @sankaku_paris

 

CAFÉ

Komorebi

À la suite de leur rencontre chez le chef pâtissier Yann Couvreur, Ryoko Sammaru (d’Osaka) et Paolo Leyva (du Pérou) ont ouvert un coffee shop - pâtisserie fin février. Délicatesse des saveurs proposées, tout y est fait maison : tarte framboise estragon, madeleine citron jaune et vert, gâteau orange (sans gluten), confitures, pâtes à tartiner, gomashio ou sablés…, avec une belle sélection de cafés, infusions bios en tige, jus frais originaux ou citronnade au thym. Le midi, bento du jour aux légumes bios, tarte salée ou sandwich crevettes ebikatsu sando. Un vrai régal pour les papilles dans un lieu agréable et chaleureux. 
56, rue de la Rochefoucauld, Paris 9e.  www.instagram.com/komorebi.paris  

 

ÉPICERIE
Oishi Market
Après celle déjà installée boulevard Voltaire, une autre épicerie Oishi Market a ouvert en avril dernier dans le quartier de l’Opéra. Bonbons, chocolats, gâteaux, snacks, soupes et boissons y sont renouvelés régulièrement.

En semaine, un menu déjeuner est proposé avec des plats concoctés par le chef du restaurant parisien le Kushikatsu Bon (gyudon, curry végétarien, karaage, yakisoba, udon) et pour un petit creux des onigiri et des glaces.

5, avenue de l’Opéra, Paris 1er & 5, boulevard Voltaire, Paris 11e.

www.oishimarket.fr

 

 

 

 

PÂTISSERIE
Mochi Mochi Aki
En début d’année, un troisième établissement Aki a vu le jour dans la même rue que la Boulangerie et le Café Aki. Cette fois, le mochi et autres douceurs sont à l’honneur ! En libre-service, une large offre de mochi (passion, chocolat, matcha…), daifuku, mais aussi de Burger Melon Pan (sakura, fraise, cerise…), fameuse viennoiserie japonaise ressemblant à un melon composée de brioche, crèmes pâtissière et chantilly, ainsi que des dorayaki et des beignets. Côté salé, des onigiri et des bentos variés également à emporter.
28, rue Sainte-Anne, Paris 1er . www.akiparis.fr

 

_________________________________________

ÉPICERIE CONCEPT STORE
Manga Café Konbini
Après l’avoir testé en pop-up store, l’équipe du Manga Café V2 du
13e arrondissement a désormais un deuxième lieu pérenne dans le quartier japonais, le Manga Café Konbini. Sur les rayons de cette épicerie concept-store, un choix de plus de 400 références : bonbons, gâteaux, snacks, onigiri, saké, boissons, ramen, vaisselle, bentos, baguettes, furoshiki, papeterie, encens, livres autour de la langue japonaise, jeux, mangas… Une vendeuse est chargée d’informer les clients sur cette myriade de produits aux multiples couleurs. 
61, rue des Petits-Champs, Paris 1er.

https://www.facebook.com/MangaCafeParis/posts/10159494420639617/

_________________________________________

MUSÉE 

Le musée Albert Kahn et ses jardins

Les jardins du musée Albert Kahn ont rouvert au public après 3 ans de travaux, dans le cadre de la rénovation du musée qui s’achèvera en 2021, autour d’un projet imaginé par l’architecte Kengo Kuma. À découvrir notamment dans cet écrin de verdure de 4 hectares, deux maisons traditionnelles et un superbe jardin japonais contemporain avec ses ponts en bois surplombant un bassin rempli de carpes, reflet des affinités qu’entretenait Albert Khan avec l’Archipel.

1, rue des Abondances, 92100 Boulogne-Billancourt.

www.albert-kahn.hauts-de-seine.fr

_________________________________________

BOUTIQUE

Takumi Flavours

Installé depuis janvier au sein de la Maison de la culture du Japon, Takumi Flavours est un concept store dédié à l’artisanat et à la gastronomie. Sur 100 m2, il offre une vaste sélection d’objets artisanaux (furoshiki, tissus, vaisselle…) et de produits de bouche (thé, saké, nouilles…), ainsi que des dégustations, ateliers participatifs et événements associant gastronomie et tourisme pour partir à la découverte des terroirs japonais.

101 bis, quai Branly, Paris 15e.

www.takumif.com

_________________________________________

RESTAURANT

Mori Café

Ouvert en juin dernier, le Mori Café est le premier salon de thé et

restaurant japonais entièrement végétalien à Paris. Sa fondatrice Julia Boucachard, elle-même végane, a revisité les recettes de sa mère japonaise pour proposer de savoureux plats végétaliens concoctés à partir de produits bio : curry japonais, donburi (plats de riz garni), ramen, bentos de saison et pâtisseries. Des ateliers, cours de cuisine et soirées dégustation sont également organisés dans ce lieu d’échanges autour de la culture japonaise, le tout dans une belle ambiance boisée avec un espace tatami en mezzanine. 2, rue des Taillandiers, Paris 11e.

www.moricafeparis.com

_________________________________________

BOULANGERIE

Carré pain de mie

Une boulangerie ne vendant que du pain de mie ? Impensable au pays de la baguette ? Et pourtant, c’est bien le défi que s’est lancé Michio Hasegawa avec sa boutique Carré pain de mie. Du pain de mie à base de farine française, bombé sur le dessus, et LE pain de mie japonais, carré, à la farine de Hokkaido. Et pour tester avant d’adopter, la boutique dispose d’un petit espace repas et propose des sandwichs salés et sucrés.
5 rue Rambuteau, Paris 4e. 
www.facebook.com/Carr%C3%A9-pain-de-mie-1781750635461599/

_________________________________________

SUR LE POUCE

Omusubi Gonbei

Premier restaurant européen de la chaîne de fast-food japonaise, Omusubi Gonbei propose fièrement ses

« sandwichs japonais », les onigiri, boulettes de riz à sushi farcies au choix de prune salée, tempura de crevette, saumon, thon mayonnaise, et autres recettes maison… Ouvert non-stop de 11h à 21h, 7j/7, la maison propose aussi du karaage (poulet pané). De quoi s’offrir un en-cas nippon typique et rassasiant pour quelques euros.

27 rue des Petits-Champs, Paris 2e.

www.facebook.com/omusubi.gonbei.france/

_________________________________________

RESTAURANTS ouverts en 2021

DEEPFISH [bar à sushis contemporain] 19, chaussée de La Muette, Paris 16e. Tél. 01 80 40 79 88. [Tlj. €€]
www.deepfish-paris.com

HANAMI [resto-terrasse éphémère] 5, avenue Albert-de-Mun, Paris 16e. Tél. 06 20 81 16 73. [Tlj. €] 

www.hanami-paris.fr  www.facebook.com/hanamiparis

KAMAKIRI HAKATA UDON [udon, tempura] 12, rue de Port-Mahon, Paris 2e. Tél. 01 42 66 14 30.  [Tlj. €] www.facebook.com/hakataudonparis/

KITO KITO [bento] 45, rue Mathurin-Régnier, Paris 15e. Tél. 01 47 34 12 09. [S.D. 12 h - 14 h 30] 

www.kitokito.fr  www.facebook.com/Kitokito.Paris

KOJI [teppan yaki] 34, bis rue Ernest Renan, 92130 Issy-les-Moulineaux. Tél. 01 41 08 15 16. [D. L. €€€]

www.koji-restaurant.com  www.facebook.com/kojigoma

SANKAKU [onigiri] 47, rue Condorcet, Paris 9e. [S.D. 12 h-15 h €] www.facebook.com/sankaku.paris

SUSHI SHUNEI [sushi] 3, rue Audran, Paris 18e. Tél. 06 44 66 11 31.  [D. L. €€€] www.sushishunei.com

 

RESTAURANTS ouverts en 2020
Ippudo République [ramen] 6, place Jacques Bonsergent, Paris 10e. Tél. 01 40 18 40 81.
Marxito [street food franco-japonais]
 1 bis, rue Jean Mermoz, Paris 8e. Tél. 01 47 20 92 02. 
Saké Lover [bar à tapas et saké] 
83, rue de Turbigo, Paris 3e. Tél. 07 87 37 46 07.

Wagamama [ramen, donburi, gyoza...] 
10, place de Budapest, Paris 9e. Tél. 01 40 06 00 94.
Kanadé [cuisine familiale, saké et vin]
 8, rue de Ventadour, Paris 1er (ancien Sara Soba). Tél. 01 42 60 63 65.
Oya Paris [wagyu, bœuf japonais]
 24, galerie Montmartre, Paris 2e. Tél. 01 42 33 78 12.
Yamaya [donburi, bol de riz]
 58, rue de Babylone, Paris 7e. Tél. 09 81 19 50 22.
Bacabon [izakaya, tapas japonaises et saké] 
90, rue de Charonne, Paris 11e. Tél. 01 43 73 35 54.
Sanjo [ramen]
 29, rue d’Argenteuil, Paris 1er. Tél. 01 43 43 23 98.
SumibiKaz [cuisine au feu de charbon de bois]
 11, rue de Montyon, Paris 9e. Tél. 01 45 80 26 98.
Oinari [spécialité de riz aux poches de tofu frit farcies de divers ingrédients]
 47, rue Condorcet, Paris 9e. Tél. 01 40 35 90 05.
Ryukishin [ramen]
 59, rue de Richelieu, Paris 2e (ancien Tofuya). Tél. 01 77 15 41 76.
Botan de la Vigne Paris [fusion franco-japonaise]
 16, rue Grégoire-de-Tours, Paris 6e. Tél. 01 42 01 75 28.
Motsu [petit izakaya]
 13, rue Riverain, Paris 10e. Ouvert uniquement entre 15 h et 20 h-21 h.

________________________________________________________________________________________________


Suivez-nous

sur la page Instagram

www.instagram.com/ideesjapon